Les intentions d’embauche augmentent de 27% dans l’industrie

11 avril 2018

Pôle Emploi a présenté des chiffres particulièrement encourageants pour l’industrie française : les intentions d’embauche sont en hausse de 27% par rapport à l’année dernière. Une excellente nouvelle pour l’emploi, mais aussi pour l’ingénierie acoustique et vibratoire. Décryptage…

 

Acoustique Industrielle

Les employeurs optimistes

L’étude de Pôle Emploi sur les emplois industriels met en avant plusieurs chiffres intéressants. Le premier est bien évidemment celui de l’augmentation des intentions d’embauche : +27% par rapport à 2017. Un chiffre à mettre en relation avec la part d’intention d’embauches en « emplois durables », qui s’élève à 64% en 2018, contre 57% en 2017. À noter que les établissements de plus de 200 salariés expriment un optimisme particulièrement affirmé.

 

Certains recrutements sont considérés comme « difficiles »

Des tensions sur certains segments

S’il apparaît évident que les entreprises de l’industrie et de la construction renouent avec un optimisme général, il convient toutefois de nuancer : les recrutements estimés comme « difficiles » augmentent eux aussi significativement : 44% en 2018 contre 37% en 2017. Sont notamment concernés les métiers de chaudronniers, tôliers, forgerons, mécaniciens et électroniciens de véhicules, dessinateurs en mécanique, ou encore ouvriers qualifiés en maintenance en mécanique.

 

Un impact immédiat sur l’ingénierie acoustique ?

Qui dit hausse de l’emploi industriel, dit hausse des salariés exposés au bruit et aux vibrations. Aujourd’hui, plus de 3 millions de Français sont déjà exposés à des niveaux de bruit potentiellement dangereux sur le lieu de travail. Les secteurs de l’industrie et de la construction étant très largement concernés (bruit et vibrations de machines, multiplication des sources acoustiques, etc).

 

Une réglementation stricte

Le décret n°2006-892 du 19 juillet 2006, et l’addition de nouveaux articles au Code du Travail en décembre 2015, visent à protéger les salariés du bruit sur leur lieu de travail. L’INRS (Institut National de Recherche & Sécurité) reconnait d’ailleurs l’atteinte auditive provoquée par les bruits lésonniels comme maladie professionnelle.

Réglementation Acoustique Industrielle

 

VENATHEC accompagne les industries dans leur processus de mise en conformité acoustique

VENATHEC appuie les responsables sécurité sur le volet « acoustique et vibrations »

Le pôle industrie de VENATHEC, composé d’ingénieurs reconnus en acoustique industrielle, ont déjà accompagné des centaines d’entreprises industrielles lors de leur processus de mise en conformité acoustique. Le domaine de compétence de nos experts acousticiens est vaste :

  • évaluation réglementaire des niveaux d’exposition quotidien
  • cartographie du bruit
  • mesure de la qualité acoustique des bâtiments industriels
  • caractérisation des machines et équipements
  • étude d’insonorisation
  • assistance technique et suivi de travaux

Nous intervenons également dans le cadre de contrôles acoustiques réglementaires ICPE, et bien d’autres prestations.

 

Contactez dès à présent un acousticien VENATHEC

Une question sur nos prestations ? Une demande de devis ? Une question sur la réglementation en acoustique industrielle ? Le réseau VENATHEC, composé de plus de 80 salariés répartis au sein de 14 agences nationales, vous accompagne dans votre projet. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour entrer en relation avec un expert acousticien local.

Contactez un expert acousticien